Hongrie : le retour en force du néo-paganisme par Vincent BAUMGARTNER et Corentin LÉOTARD

Les néo-païens sont de retour en Hongrie ! Dernière preuve en date de leur influence grandissante, leur don au Kazakhstan d’un « arbre de la vie » de neuf mètres de haut en l’honneur de leurs « peuples frères des steppes ». Cet « életfa » symbolise dans la mythologie hongroise la résistance au christianisme[…]

Orthodoxie et hérésie durant l’Antiquité tardive par Claude BOURRINET

La période qui s’étend du IIIe siècle de l’ère chrétienne au VIe, ce qu’il est convenu d’appeler, depuis les débuts de l’Âge moderne, le passage de l’Antiquité gréco-romaine au Moyen Âge (ou Âges gothiques), fait l’objet, depuis quelques années, d’un intérêt de plus en plus marqué de la part de spécialistes, mais aussi d’amateurs animés[…]

Religions et rationalisme : une arrogance partagée ? par Daniel COLOGNE

Un plaisantin disait que le grec et le latin sont des « langues mortes » parce que les étudiants se tuent à les apprendre. Il est en effet difficile de maîtriser les huit acceptions différentes de logos, imparfaitement restituées par verbum et ratio, que l’on découvre chez les grands auteurs antiques, d’Héraclite aux Pères de l’Église (1).[…]

La foudre et le diamant par Daniel COLOGNE

Le Bouddhisme (je lui accorde la majuscule que Matthieu Ricard n’utilise pas) exerce un indéniable attrait sur un nombre croissant d’Européens. Le phénomène est partiellement dû au charisme de Matthieu Ricard, dont nos lecteurs n’ignorent pas qu’il est le fils de Jean-François Revel et qui, après l’ouvrage co-signé avec son père (Le Moine et le[…]