Famas

Fin des Unions d’États (UE, OTAN) et triomphe des acteurs non-étatiques par Bernard WICHT

Bernard Wicht est privatdocent auprès de la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université́ de Lausanne où il enseigne la stratégie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Citoyen-soldat 2.0 (2017); Europe Mad Max demain ? Retour à la défense citoyenne (2013); Une nouvelle Guerre de Trente Ans: réflexion et hypothèse sur la crise[…]

Evola

Julius Evola pour tous (les hommes différenciés) par Thierry DUROLLE

L’un des plus célèbres penseurs de la Droite radicale européenne fait toujours parler de lui, quarante-quatre ans après sa disparition. Ce penseur est Julius Evola. Nous préférons le qualifier de penseur plutôt que d’intellectuel, terme originellement péjoratif et qui d’ailleurs ferait bien de recouvrir sa définition initiale. Gianfranco de Turris, président de la Fondation Evola[…]

devenir-un-barbare

Devenir un barbare par Rémi TREMBLAY

Il est devenu fréquent de comparer l’état actuel des choses à celui de l’Empire romain lors de son déclin, accéléré par les invasions barbares. Nombre de commentateurs, impossible et inutile de les citer ici, dressent un parallèle probant entre cette fin de civilisation et le déclin indéniable de la nôtre. Avec l’immigration de masse et[…]

Soljenitsyne

Soljenitsyne n’était pas un conservateur libéral, mais bien un antimoderne radical ! par Arnaud GUYOT-JEANNIN

À l’occasion d’un colloque international à l’Institut et à la Sorbonne – se déroulant du lundi 19 au mercredi 21 novembre à Paris – consacré à Alexandre Soljenitsyne, l’une des organisatrices, Chantal Delsol, déclare dans les colonnes du Figaro : « Soljenitsyne n’est pas réactionnaire, c’est un conservateur libéral. » Pardon ? Que lis-je ?[…]