Nouvelles considérations sur le palais de Versailles par Yves BRANCA

« L’Antiquité finit en 1715 » (Joseph Joubert) Si le palais de Versailles, comme les meilleurs historiens l’ont finalement reconnu, figure un « grand dessein » à déchiffrer et à méditer, rien ne peut mieux nous y aider que le plus bref mais le plus juste des portraits que l’on ait faits de son auteur, et qui corrobore si bien[…]

« Le Palais du Soleil s’élevait… » par Yves BRANCA

Lorsque Charlotte – Élisabeth de Bavière arriva à la Cour de France en 1671, pour devenir Madame, belle-sœur du Roi, ce qu’on appela d’abord à Versailles le « château neuf » de Le Vau, en pierre blanche, commençait à envelopper du côté des jardins le corps central de brique et d’ardoise de l’ancien pavillon de chasse de[…]

Léopold Ier de Saxe-Cobourg-Gotha. Aux origines de la dynastie belge (1831) par Daniel COLOGNE

Beaucoup de clichés et d’idées reçues accompagnent l’évocation de la famille de Saxe-Cobourg-Gotha, dans son ensemble ou pour chacun de ses membres pris individuellement. Le recul manque pour évaluer le rôle d’Albert II (né en 1934 et intronisé en 1993). Son frère et prédécesseur Baudouin Ier (1930 – 1993) reste prisonnier de la tonalité moralisatrice[…]

Royauté et Normandie par Maximilien MALIROIS

Dans cette brochure, le président du Mouvement Normand réfléchit sur la monarchie française et ses conséquences en Normandie. Il ne s’agit ni d’un plaidoyer royaliste, ni d’une dithyrambe républicaine. Comme il le note en préface, « apprécier – au sens de reconnaître la valeur – l’Ancien Régime ne m’empêche en rien de regarder ces siècles[…]