aigle-euro

Une Europe confédérale libérée de la bureaucratie et dirigée par les États par LIGNE DROITE

À la différence des souverainistes nostalgiques, Ligne droite ne voit pas d’avenir dans la reconstitution des nations souveraines d’autrefois. Elle estime au contraire que l’Europe puissance constitue le seul moyen pour les Européens de ne pas voir disparaître leur civilisation. Car, dans ce siècle multipolaire, qui est désormais le nôtre, seules les grandes puissances auront[…]

Autour de la Fête de la Fédération par Georges FELTIN-TRACOL

Le 25 juin 2011 se tenait à Paris un colloque consacré à un grand moment de la Révolution française bien oublié aujourd’hui : la Fête de la Fédération. Co-organisé par le Comité La Fayette, le Carrefour des Acteurs sociaux et La Fédération – Mouvement fédéraliste français, cette manifestation a rassemblé des historiens, des philosophes, des[…]

Pour une république fédérale des peuples de France par Arnaud GUYOT-JEANNIN

Le régionalisme est l’expression d’un sentiment honorant un peuple enraciné charnellement et une terre bien déterminée géographiquement. S’il ne veut pas être réduit à un ethnocentrisme ou à un subjectivisme tribal – comme c’est trop souvent le cas dans notre hypermodernité parodique –, ses défenseurs doivent impérativement l’intégrer à une politique fédéraliste. Le fédéralisme peut[…]

« La souveraineté d’un peuple pour décider de son destin me semble fondamentale » (entretien avec Robert-Marie Mercier)

Julien Demontferrat : Robert-Marie Mercier, bonjour, je suis très heureux que vous m’ayez demandé de commencer le premier entretien de cette nouvelle rubrique « Entretien avec… » que vous comptez poursuivre, vous-même, par la suite. Et, content que cette rubrique commence par votre propre entretien. Robert-Marie Mercier : Bonjour Julien, moi aussi, j’ai grand plaisir à inaugurer[…]